Accueil
GENEALOGIE
Doudeauville
Etrépagny
Saint Martin au Bosc
Nojeon-le-Sec
Parents nourriciers
Passe-Port Intérieur
Cahiers de doléances
Querelles voisinage
Notes des curés
Photos de Classes
Courriel

 

Etudes de Me PRESCHEZ, avoué au Havre, place de l’Hôtel-de-Ville, 6 (succr. De Me Coeuré) et de Me PARMENTIER, avoué en la même ville, boulevard de Strasbourg, 87

-------------------------------------------------------------

VENTE SUR LICITATION
 
En l’audience des criées du Tribunal civil du Havre, au Palais-de-Justice
Boulevard de Strasbourg
 
LE VENDREDI 23 MARS 1888, A DEUX HEURES
 
DES IMMEUBLES
Ci-après :
 
Premier lot.
 
DOMAINE DE DOUDEAUVILLE
 
Situé commune de ce nom, avec extension sur Nojeon-le-Sec et Etrepagny ( chef lieu de canton ) , arrondissement des Andelys (Eure) contenant en totalité environ trois-cent-soixante hectares, et se, composant de:
Premièrement : Une PROPRIETE, connue sous le nom d'ancien Château de Doudeauville, située quartier de l'église, comprenant terrain clos de murs en maçonnerie et bauge, en nature de jardin pour partie et en herbe pour le surplus, avec plantation d arbres à fruits et d'agrément, tels que pommiers, tilleuls et sapins, édifia d une GRANDE MAISON D'HABITATION construite partie en briques et cailloux et pour le surplus en colombage couverte en tuiles, ayant cave sous terre, rez-de-chaussée, premier étage divisé en plusieurs chambres et cabinets de toilette, vastes greniers sur le tout. Bâtiment en briques et cailloux à usage de buanderie, avec puits ; Maison d'habitation du jardinier, construite en briques et cailloux, couverte en tuiles, ayant rez-de-chaussée et un étage, Écurie construite en galandage et briques, couverte en tuiles rouges, Cellier avec cave dessous.
 
Cette propriété touche : au midi, à la grande rue de Doudeauville, et vers l'est, au chemin tendant de cette rue au cheminage ; vers l'ouest à la cour de la ferme dont il va être parlé. Elle contient cinq hectares soixante-dix-huit ares trente centiares d’après le cadastre où elle figure sous les n° 88, 89, 90, 91, 92, 93, 94, 95 et 96, Section A.
 
Le tout occupé par M. Quillet père, pour 6 ans suivant déclaration verbale du 27 mars 1887, moyennant 760 fr. de loyer, plus la charge d'entretenir les murs du jardin évaluée à 240 fr.
 
Deuxièmement : Une GRANDE FERME , située à Doudeauville, près de l'église, et par extension sur Nojeon-le-Sec, occupée par Mr Quillet, consistant en Cour entourée de Bâtiments d'habitation et d'exploitation, et notamment de Maison, construite en briques et cailloux, couverte en tuiles, ayant rez-de-chaussée, mansardes et greniers.
 
Belle Grange reconstruite en briques, couverte en ardoises et tuiles, avec grand appentis en charpente sur le devant ; autre grange ancienne couverte en tuiles et ayant cave sous terre, étable à porcs; grande charreterie sur poteaux avec grenier à grains clos par des murailles en briques et cailloux, couvert en ardoises ; bergerie et écurie construites en galandage et couvertes en chaume : autre bâtiment de construction presque récente et d'une longueur de soixante-dix mètres environ, à usage de bergerie et d'écurie ; fournil, grande étable à vaches de construction toute récente, avec grenier au-dessus, bâtie en briques et couverte en ardoises; au centre de la cour, colombier et poulailler, mare, fosse à pulpe, pompe avec puits.
Au nord de cette cour, Herbage planté, édifié de hangar, grande charreterie couverte en chaume, cave.
Au sud de la cour et au-delà de la grande rue de Doudeauville Cour basse plantée, édifiée d'un vieux bâtiment à usage de pressoir et d'une charreterie Jardin potager clos de murs et de haies.
Autour de la cour, Terres en nature de labour en plusieurs pièces.
Le tout, exploité par M.Quillet contient cent cinquante-sept hectares soixante-neuf ares vingt-six centiares.
Revenu : 11,500 fr. suivant bail du, 10 avril 1883 expirant le jour de Noël 1894.
 
Troisièmement Une GRANDE FERME située commune de Doudeauville, avec extension sur Etrepagny occupée par M. Toutain, comprenant :
Cour entourée de Bâtiment d'habitation et d'exploitation, notamment de:
Maison, construite en briques et colombage, couverte en tuiles ayant rez-de-chaussée divisé en six pièces avec grenier au dessus, deux granges construites en galandage couvertes en ardoises, tuiles et chaume, charreterie avec grenier à blé, couverte en tuiles plusieurs bergeries avec ou sans greniers au dessus, poulailler, écuries vacherie, porcherie et bouverie, bâtiment à usage de pressoir et de cellier, construits en briques, galandage et cailloux, couverts en tuiles, ardoises et chaume, mare, citerne à purin et jardin.
Diverses pièces de terre en labour, herbages ou pâtures.
Le tout contient cent-trente hectares huit ares vingt-quatre centiares
Revenu : 9.030 fr. suivant bail finissant à la récolte de 1890.
 
Quatrièmement : Les BOIS TAILLIS de Doudeauville portés an plan cadastral de cette commune sons les n° 4, 5, 9 et 15 de la section A, les trois premiers numéros pour une contenance réunie de cinquante-deux hectares soixante-cinq ares quarante-deux centiares, et le dernier numéro dit le Bois Labbé, pour une contenance de quatorze hectares quarante-deux ares vingt-trois centiares, soit une contenance totale de soixante-sept hectares sept ares soixante-cinq centiares.
Nota: II existe un grand nombre de baliveaux dans le Bois Labbé. Ces bois ne sont pas loués.
 
Mise à prix du Domaine de Doudeauville : 386,000 fr.
 

Copyright © 2009 Généalogie Doudeauville