Garencières

 

Accueil
GENEALOGIE
Doudeauville
Etrépagny
Saint Martin
Nojeon-le-Sec
Parents nourriciers
Passe-Port Intérieur
Cahiers de doléances
Querelles de voisinage
Notes des curés
Photos de Classes
Courriel

Cahier de doléances Tiers Etat du bailliage de Gisors

(secondaire de Rouen) pour les Etats Généraux de 1789

 

Une transcription la plus fidèle possible aux originaux. De légers arrangements, sans plus.

Source : http://archives.eure.fr/search?preset=117&view=list

Transcription : http://historien.geographe.free.fr/cahiers.htm

 

 Garencières1) 

Du dimanche huitième jour de mars mil sept cent quatre vingt neuf, nous composant la municipalité dela psse de garenciere etant assemblée issüe et sortie de la messe paroisssialle dudit lieu au son de la cloche et en la manière accoutumée pour obeïr aux ordres de Sa Majesté ; et pour faire les représentations de porter et charges de la ditte paroisse.

Premièrement

1° Représentons qu’il y a sur laditte psse qu’il y a un quart des bleds ensemencées qui n’est point encore levé et sans presque aucun espoir qu’il en lève davantage.

2° Représentons que les terres de laditte psse sont chargées envers le seigneur dudit lieu au moins de la somme de deux livres par accre.

3° Outre la dixme solivde que les Srs du chapitre, et le Sr curé de la dite paroisse percoivent annuellement sur les terres dicelle psse, le d. Sr curé perçoit en outre, les fruits qui croissent aux arbres sous les quels ils a déjà perçü le grain qui y croït, qui luy produit deux fois la dixme sur le même héritage.

4° en outre ledit Sr curé perçoit des dixmes insolites tels que la dixme du boeure, des porcs de lait, toisons, et agneaux les quels animaux sont nouris des grains restées aux proprétairess d’après que ledit Sr curé en a perçû la dixme,

5° Représentons encore que le Sr curé dudit lieu en outre son bénéfice tient à ferme la grosse dixme dud. lieu et les terres de la fabrique, ce qui occasionne quantité de pauvres dans laditte paroisse qui certainement vivraient s’ils avaient chacun un peu de terre à ferme comme ils avaient auparavant ; Les quelles charges porte aussy dommage aux laboureurs vu la quantité de pauvre des psses circonvoisines qui mandient tant le jr que la nuit.

6° Nous représentons qu’il serait plus aventageux qu’il n’y eut qu’un seul rôule concernant tous les droits royaux, comme taille, vingtièmes, ponts et chaussées, entendû qu’une seule personne et dans le cas de remplir toutes les dessusdites charges.

Certifions tout le contenu au présent véritable, ce que nous avons signé ces dits jrs et an que dessus. 

--------------------------------------------------

1) Ne s’est pas présenté à l’assemblée de Gisors le 31 mars 1789.

Copyright © 2009 Généalogie Doudeauville