Dangu

 

Accueil
GENEALOGIE
Doudeauville
Etrépagny
Saint Martin
Nojeon-le-Sec
Parents nourriciers
Passe-Port Intérieur
Cahiers de doléances
Querelles de voisinage
Notes des curés
Photos de Classes
Courriel

Cahier de doléances Tiers Etat du bailliage de Gisors

(secondaire de Rouen) pour les Etats Généraux de 1789

 

Une transcription la plus fidèle possible aux originaux. De légers arrangements, sans plus.

 Source : http://archives.eure.fr/search?preset=117&view=list

 Transcription : http://historien.geographe.free.fr/cahiers.htm

 

 Cahier de doleance plainte et remontrances de habitans soussignés des paroisses de St Jean et Saint aubin de dangu et osent se plaindre

1° de la trop grand quantité de gibier qui fonte en general un grand domage aux recoltes

2° Du grand nombre de pigeons qui malgré les arrets deja rendus ne fait qu’augmenter tous le jour.

3° Du nombre des remises que les seigneurs font planter tous les jours, et qui ne fait qu’augmenter le gibier et diminuer la quantité des terres propres a la culture.

4° De la trop grand quantité de corbaux et corneilles qui font beaucoup de tort aux recoltes.

5° des bannalitées tant des fours pressoirs moulins ce qui molestent le particulier et deviennent fort onereuses.

6° demandent quil soit permis a un boulanger autre que celuy de la bannalité de setablir dans leur paroisse ou il n’en observé aucune police ce qui leur est prejudiciable.

7° Se plaignent en outre que tous les impots sont trop considérables, quon leur fait leur fait tous les jours des proces-verbaux frauduleux et remontre que s’il étoit fait une répartition égal sur tous les sujets sans excepté un seul privilégié il s’ensuivroit un soulagement réel sur le malheureux.

8°. un moyen prompt et moins onéreux pour juger dans les baillages toutes les causes et les differents des particuliers.

9°. La suppression des aides, le commerce des boissons libre, le sel marchand et le droit de le commercer il sensuivrait un bien être general.

10°. La suppression du droit de clameur seigneuriale qui empêche souvent bien des particuliers de s’augmenter et de faire leur bien-être.

11°. Osent demande ne payer aux décimateurs que la dixme solite seulement, observant que toutes autres dixmes gènent et décourage le cultivateur.

12°. Qu’il soit expressément deffendu aux curés de prendre aucun loyer ny fermage.

13°. Osent aussi représenter qu’outre deux presbitères qu’ils sont obligés d’entretenir, ils sont encore chargés de l’entretient d’un pont sur le rivière d’Epte adjacente à leur paroisse.

14°. Osent aussi représenter que les lettres accordé aux banque-routiers sont très pernicieuses au commerce et ruine presque toute la nation.

15°. Que le sort de la milice est très préjudiciable à beaucoup de famille qui aimeroient mieux contribuer pour quelque légère imposition.

fait et signé le vingt neuf mars mil sept cent quatre vingt neuf

 

 

 

Copyright © 2009 Généalogie Doudeauville