Dampsmesnil

 

Accueil
GENEALOGIE
Doudeauville
Etrépagny
Saint Martin
Nojeon-le-Sec
Parents nourriciers
Passe-Port Intérieur
Cahiers de doléances
Querelles de voisinage
Notes des curés
Photos de Classes
Courriel

Cahier de doléances Tiers Etat du bailliage de Gisors

(secondaire de Rouen) pour les Etats Généraux de 1789

 

Une transcription la plus fidèle possible aux originaux. De légers arrangements, sans plus.

Source : http://archives.eure.fr/search?preset=117&view=list

 Transcription : http://historien.geographe.free.fr/cahiers.htm

Doléance plainte et remontrance de la paroisse de dampmesnil su Majesté voulant bien apest apres avoir ordonné la convocation des etats generaux de son royaume tandre sa solitude1 paternelle jusqu’à permettre que chaque communauté exprime en particullier et les abus de toutte nature dont elle est la victime et les maitre sous les yeux de la nation assemblée les habitants de la paroisse de dampmesnil

1 la suprêcion des aides et des gabelles les droits deja tres onéreux pour eux meme le deviennent encor davantage par la maniere dont il sont perçus pour ce qui est de la gabelle les vexe qui lacompagné sont audesus de toutes expression les parolles sacrées de Sa Majesté sur un impost ausy desastraux ont resenty jusqu’au sont de la province et il ne nous est pas permis que sa bonté ne nous en delivre.

2 que les biens noble eclesiastique soient imposée comme les notre sans distinction sans même privilege.

3 que nos malheureuses campagnes soient delivrées de deux grand fleaux le gibier et les pigeons sy la premiere detruit nos recolte l’autre arache de la terre les semances que nous luy avont confiées et detruissent touttes nos ésperences les collombiers sont trest comun et trest peuplées

4 Supression de touttes nos banalités de presoir four aquir du pain et banalité de moulin dans les année que nous reçoltons bien des pommes les presurage nous empaiche raport a sa banalité de jouir du bien que dieu nous a donné par linpossibilité ou nous met de braser nos fruits dans le temps convenable avant la gelée nous venons d’en faire la triste experience de ce malheur auquelle nous ne pouvant nous soustraire sans nous expose a toute rigueur de la loy et en outre que nous soions dechargée d’un boiseau d’avoine ataché a la banallité.

5 le droit de fouage au profit du seigneur soit suprimé comme napartenant que les jurés comme priseur donc les fonsctions sont jenerallement pour trest nuisible au mineur que touttes ces chosse soient suprimées.

6 nos rues ne trouvent par les ravins defoncées et causant un grand degats dans l’etandue de la paroisse les habitants demandent que les ateillers de charité soient enploées a y remedier et a les prevenir par la suite.

7 pour terminer nos plaintes de maitre le comble a nos desirs nous demandons et nous osons attandre de la bonté du roy et de la sagesse d’un ministre vraimeant amy du peuple que les tailles vingtieme et capitations soient suprimés et convertir en un seul impts dont la perception fait non seulement non plus egal mais aussy moins depandieux et que l’aneantissement d’une feuille d’aitre intermediaire nous lesse la douce persuation que notre faible portion dans les contributions generalle arrive tout entiere au pied dû Saint trone avec plus de facilité que nous.

fait et areté ce jourdhui vingt neuf mars mil sept cent quatre vingt neuf

 --------------------------

1) sollicitude

  

Copyright © 2009 Généalogie Doudeauville